Archives d’Auteur: pierrecaron

°° JONONE POETRY IN MOTION SOLO SHOW °°


Pour sa nouvelle exposition à la Galerie Brugier-Rigail, JonOne présente un ensemble inédit
d’œuvres sur papier. Intitulée Poetry in Motion, cette magnifque exposition nous prouve, une
nouvelle fois, l’importance de la respiration et de la liberté dans le travail de JonOne.
L’artiste a su exprimer avec virtuosité les multiples facettes de son travail.
Le parti-pris de ne réaliser que des œuvres sur papier est sans doute le signe d’une nouvelle
direction dans son œuvre, tout en légèreté, en transparence et en s’affranchissant avec brio
des idées reçues sur le support papier réputé diffcile à travailler. Les œuvres, qui mêlent
différentes techniques graphiques dont l’aquarelle, l’encre, le crayon et quelques rehauts
d’acrylique, nous ont fait penser à cette citation de Gabriel García Márquez qui a su tellement
bien nous convaincre de l’importance de la vie dans le moment présent.
La maîtrise des techniques picturales et des jeux de transparence nous prouve que le travail de
JonOne est l’aboutissement d’une longue pratique de transposition des émotions et des gestes.
L’omniprésence de son nom et des symboles dans la composition nous font parfois penser aux
œuvres du début des années 1990 mais en leur apportant une maturité essentielle.
C’est cette partie du travail de JonOne qui est fascinante, c’est à la fois une nouveauté
évidente et l’ouverture d’une voie désinvolte qui ne se défait pas pour autant de la
permanence du symbole.
Nous espérons que vous serez transportés avec nous par cette nouvelle facette
de l’œuvre de JonOne.

POETRY IN MOTION
JOHN PERELLO AKA JONONE
SOLO SHOW DU 09 AVRIL AU 18 MAI 2019
« La poésie est la preuve la plus flagrante de l’existence de l’homme ».


John Andrew Perello alias JonOne est né en 1963 à New York. Il commence le graffti à la fn des années
70 en écrivant son nom dans la ville et sur les rames de métro. « Ce qui m’a vraiment amené au tag a
été de voir les autres peindre des grafftis dans toute la ville » dit-il. C’est à cette époque qu’il rencontre
A-One, ami de Jean-Michel Basquiat. A-one était le lien entre la rue et le monde de l’art. Il voyageait en
Europe et revenait avec beaucoup d’argent, simplement grâce à son art. J’écoutais ses récits de voyages
et mes yeux brillaient d’envie», poursuit-il.
En 1984, Jon fonde le groupe 156 All Starz, numéro de sa rue. Il devient alors Jon156 puis JonOne.
En 1985, JonOne commence à peindre sur toile en s’entêtant à reproduire l’élément fondateur de son
style : la vision d’une rame de métro graffée engendrant des traînées de couleurs avec la vitesse. Ce qui
distingue JonOne des autres artistes graffti est précisément son attention apportée à l’agitation et au
mouvement de la couleur plutôt qu’à la fguration. JonOne s’installe à Paris en 1987. En 1990, JonOne
fait la rencontre de Cornette de Saint-Cyr qui lui permet de s’installer à l’Hôpital éphémère, squat établi
dans l’Hôpital Bretonneau, de 1990 à 1995. Agnès b. y rencontre Jon dans son atelier et lui achète
deux toiles, c’est le début d’une longue amitié. Ses maîtres sont Miró, Kandinsky, Matisse, et les
expressionnistes abstraits américains Pollock, de Kooning, Joan Mitchell et Robert Motherwell.
d’ailleurs, JonOne se décrit lui- même comme un «peintre graffti expressionniste abstrait».


LA GALERIE BRUGIER-RIGAIL
Dans le paysage des galeries parisiennes, la galerie Brugier-Rigail dessine, depuis ses débuts,
une direction artistique unique. Devenue un acteur majeur de l’art contemporain et urbain, la
galerie créée en 2001 par Éric Brugier et Laurent Rigail est à l’image de ses fondateurs, deux
passionnés d’art et collectionneurs. Basée sur une notion d’art transgénérationnel, la ligne de
la galerie s’étend des oeuvres pionnières de l’art urbain des années 80 avec Speedy Graphito,
Jérôme Mesnager, Robert Combas ou Guy Denning, aux artistes internationaux tels que
JonOne, Shepard Fairey ou John Matos Crash.
Toujours à l’affût, ils n’ont de cesse de s’imprégner des nouveaux courants pour découvrir
les talents de demain tels que Seth, Tanc, M.Chat, MadC ou L’Atlas… Ils prennent plaisir
au quotidien à accompagner leurs artistes dans leurs développements et s’impliquent dans
le conseil auprès de collectionneurs d’envergure offrant une réelle expertise du marché de
l’art avec expérience et transparence éthique.
Galerie Brugier-Rigail JonOne 2019
GALERIE BRUGIER-RIGAIL
40, RUE VOLTA
75003 PARIS
OUVERT DU MARDI AU SAMEDI
DE 11H À 19H30
MÉTRO : ARTS ET MÉTIERS
TÉL : +33142770900
CONTACT@GALERIE-BRUGIER-RIGAIL.COM
GALERIE-BRUGIER-RIGAIL.COM

Publicités

°° RÉGIME DES FLEURS X VERTBOIS °°

VERTBOIS INSPIRATION
LES FRAGRANCES ‘MADE IN LOS ANGELES’
DE RÉGIME DES FLEURS ARRIVENT EN
EXCLUSIVITÉ DANS LE QUARTIER VERTBOIS.
EN MARGE DE LA PARIS FASHION WEEK,
LE CRÉATEUR DE PARFUM RÉGIME DES
FLEURS DÉBARQUE EN FRANCE ET
INVESTIT LE 24 RUE DU VERTBOIS
DU 26 FÉVRIER AU 03 MARS.


Instagram Vertbois @vertbois
peopleofvertbois.com
Instagram Régime des fleurs
@regimedesfleurs
regimedesfleurs.com

Showroom exclusif du 26/02 au 03/03
au 24 rue du Vertbois – Paris 3e
Métros : République, Temple, Arts et Métiers
Découvrez les actualités du quartier,
en cliquant sur les icônes ci-dessous


25 FÉVRIER 2019
Dernièrement, elle signe une série de 15 vidéos,
présentée au Marfa Film Festival, mettant en scène
plusieurs figures de la création, inspirées par les
effluves des fleurs nocturnes en floraison.
Ezra Woods, descendant d’une famille de fleuristes
de Los Angeles depuis quatre générations, évolue
depuis toujours dans les univers de l’art et de la mode.
Son approche artistique mixe des créations autour
du parfum et des collaborations hydrides, avec
notamment Jason Rhoades pour qui il développe
des objets parfumés exposés à la galerie David
Zwirner et publiés dans « La chatte noire » aux
éditions Steidl. Pour le prestigieux projet LAX Art,
il imagine un parfum conceptuel sous forme
d’expérience olfactive, baptisée Untitled Scent
and Window Display. Son parcours professionnel
protéiforme alliant stylisme et consulting dans
l’univers du luxe, lui a permis de travailler avec
les plus grands couturiers et artistes de notre temps.
Régime des Fleurs présente, pour la première fois
en France, Personal/Space, sa nouvelle collection
de fragrances « Made in Los Angeles » en exclusivité
à Vertbois. S’inscrivant dans la nouvelle dynamique
du quartier basée sur des valeurs d’innovation et de
créativité, l’univers avant-gardiste de la jeune Maison
américaine propose des parfums aux extraits naturels
et un art de vivre unique, à découvrir jusqu’au 3 mars.
En s’appuyant sur le mantra de Siddhārtha Gautama;
« Une seule fleur, comme un messager d’un autre
royaume, contient une profondeur d’une beauté qui a
le pouvoir d’élever la conscience », Régime des Fleurs
recèle les codes d’un luxe contemporain conjugué à
un savoir-faire inédit, délivrant des extraits olfactifs
empreints de fraîcheur et d’audace et un flaconnage
aux allures sculpturales. Créé à Los Angeles en 2014
par Alia Raza et Ezra Woods, Régime des Fleurs est
avant tout une aventure humaine. Celle de deux amis
de longue dates, réunis par une passion commune
pour les fleurs et le parfum. En expérimentant des
assemblages «home made» issus d’extraits de fleurs
naturelles pour leur usage personnel, les fondateurs
dessinent alors les prémices de Régime des Fleurs
renforcés par la recherche d’une esthétique
nostalgique propre aux années 90’s, une fascination
pour l’histoire et l’opulence de l’ancien régime et
l’imagerie de la mythologie classique.
Alia Raza vit et travaille entre Los Angeles et New
York. Artiste et cinéaste, elle réalise des courts
métrages, des installations vidéos, des performances
et des objets qui furent présentés au Palais de Tokyo
à Paris, lors de la Scope Art Fair à New York, au
Palazzo Morando à Rome ou encore au Musée du
Design à Londres


À propos du collectif Vertbois
Depuis deux ans, le quartier du Vertbois multiplie
les initiatives pour se réinventer. Encadrant les rues
Volta, Notre-Dame de Nazareth, Vaucanson, du
Vertbois et Montgolfier, le district est situé entre
la place de la République et le musée des Arts et
Métiers. En fédérant de nombreux acteurs locaux
dont les commerçants, le collectif Vertbois forme
le terreau d’une énergie nouvelle visant à faire de
ce quartier en pleine mutation, un catalyseur
d’inspirations et le haut lieu de la créativité parisienne.
Le collectif, à l’origine de la plateforme participative
baptisée peopleofvertbois.com, met en valeur la
vision inspirée et spontanée des acteurs et
personnalités du quartier. De ces impulsions,
Vertbois s’ouvre, au fil des mois, à de nouveaux
résidents qui partagent un savoir-faire s’adressant
aux passionnés d’innovation en quête d’excellence.

https://regimedesfleurs.com/

°° OMNIVORE x Collège Culinaire °°


« NOURRITURES À MANGER ET À PENSER » AVEC LE COLLÈGE
CULINAIRE DE FRANCE

Dès le 10 mars, le festival Omnivore prendra ses quartiers annuels à la Maison de la Mutualité, pour 3 jours dédiés à la Cuisine, avec un grand C, celle qui se pense autant qu’elle se déguste. Et pour la première fois, le Collège Culinaire de France est officiellement présent, avec un Village de Producteurs-Artisans de Qualité renouvelé chaque jour et une belle programmation sur la scène Artisan.

UN SAVOIR-FAIRE QUI SE DÉGUSTE
Pour cette 14e édition, les producteurs-artisans de qualité nous ont donc donné rendez-vous au niveau 3 de la Maison de la Mutualité. Petit aperçu des réjouissances à déguster pendant ces 3 jours : À la 
MAISON MARIE SEVERAC, deux spécialités auvergnates sont à découvrir : le Séverac au lait cru et le saucisson du Cantal, issus d’une production exclusive à Saint-Bonnet de Salers ; où quand épicerie fine rime avec plaisir sans fin ! Idem chez BENAT MOITY, fromager affineur au Pays Basque, qui source et affine les meilleurs fromages issus de producteurs passionnés ! Les carnivores se presseront du côté d’AITANA : ici, que des viandes d’exception ibériques et d’autres petites trouvailles artisanales d’une grande rareté. Même constat et même régal au DOMAINE DE SAINT-GÉRY : foies gras, jambons, truffes, oliviers, vignes…
Patrick Druler a de sérieux arguments quand il s’agit de défendre une vision gastronomique de l’agriculture. Envie d’iode ? Rendez-vous du côté des 
HUITRES LEGRIS, des huîtres creuses élevées avec passion, contre vents et marées. Chez LIONEL DUROT, il sera question de saumons fumés bio d’Irlande sélectionnés et préparés avec soin à Arradon près de Vannes. Sans oublier MEMMI et ses œufs de mulet salés, séchés et pressés avec amour pour une boutargue au goût puissant !  
Côté soif, ça se passe chez 
ELIXIA, la plus ancienne limonaderie artisanale de France, mais aussi chez CHIC DES PLANTES : ici, les infusions et bouillons de haute qualité, 100% bio, sont fabriqués en France sans arôme ajouté.Du bio, cultivé avec passion, c’est aussi ce que propose L’AMANTE VERTE, et ses tisanes au goût unique créées à partir de plantes aromatiques biologiques cultivées et récoltées à la main. On n’oubliera pas non plus de penser à sa pomme, enfin à celles des VERGERS DE LA SILVE, dont les jus et pétillants sans alcool réunissent à la perfection prestige et terroir et cela depuis 4 générations. Pour les becs sucrés, direction LA COUR D’ORGERES et ses confitures artisanales haute couture : ingrédients d’exception et cuisson au
chaudron. 
Mais aussi chez 
O MA ! GOURMANDISES, où les produits corses sont sublimés en confitures, chutneys et autres mets sucrés (et aussi salés) par le Chef Jean-Michel Querci…
Sa pépite : la confiture de brocciu !Pour cuisiner comme un as, il faut de bons produits, la preuve par trois avec : La 
MAISON BOUTARIN et son ail noir, ail éléphant, ail blanc…
Une production artisanale et familiale au cœur de la Drôme.
LES PERLES DE GASCOGNE, maison qui produit des huiles vierges rares et haut de gamme régulièrement primées – leur l’huile d’amandons de pruneaux est un incontournable ! Sans oublier le CHÂTEAU VIRANT et ses huiles d’olives : histoires de récoltes et de saisons comprises dans la dégustation. 

Pour goûter tout cela, rien de mieux qu’un délicieux pain, version bio au levain naturel et naturellement sans gluten, de la boulangerie 

CHAMBELLAND.

Si vous préférez les montagnes aux rivages méditerranéens, rendez-vous chez 
ABIES LAGRIMUS : sirop, vinaigre, crème balsamique… une gamme unique au monde de produits naturels bio issus des sapins des Pyrénées. Un must !Enfin, dernier stop mais pas des moindres : les AGRUMES BACHES présenteront, ce qu’on dit être, la plus belle collection d’agrumes d’Europe !

DES HOMMES DE TERRAIN ET DE CONVICTIONS
La grosse tendance et le fil conducteur de cette nouvelle édition :

une soif d’engagement et de durabilité. Et qui mieux que les Producteurs-Artisans de Qualité, ces faiseurs et exalteurs de terroir, toujours aux avant-gardes du bien manger, pour donner le change et redéfinir les règles du métier ? 

Si les méthodes pour y parvenir sont nombreuses – chaque membre présent durant le festival pourra en témoigner. Il en ressort un résultat commun à tous : la fierté de promouvoir et faire découvrir des produits de qualité. Le Festival Omnivore, qui se place aux avant-postes de la création culinaire dans toutes les pratiques qu’elle englobe, en est donc le terrain de jeu idéal.  Claire et Adrien POIRRIER de 
L’Amante Verte, Gilles VEROT de la Charcuterie Vérot, Bruno Cayron du Cayre de ValjancelleLionel Durot, Thierry FEDON de la Maison Fedon et Christophe GUEGUEN de chez Anatrapartageront leurs engagements et leurs convictions sur la scène Artisan, animée par le journaliste Stéphane Méjanès. 

Quentin LEFEBVRE, expert en sciences des gestions, nous parlera du modèle économique de qualité établi en partenariat avec le Collège Culinaire de France, qu’il propose aux producteurs en difficulté afin de les aider à vivre dignement de leur passion.
Enfin, Célia TUNC, Secrétaire Générale du Collège Culinaire de France, viendra également raconter au grand public les liens très forts qui existent aujourd’hui entre un chef et son producteur, ces liens indéfectibles qui permettent à chacun de s’épanouir tant individuellement que collectivement.

Pour en savoir plus sur la programmation de la Scène Artisan :


https://www.omnivore.com/world-tour/paris-2019/programme/scene-artisan/ 

INFORMATIONS PRATIQUES 


Festival Omnivore Paris : du 10 au 12 mars 2019, de 9h30 à 18hMaison de la Mutualité : 
24, rue Saint Victor, Paris 5èmeVillage



°°La maison Christian Louboutin premier mécène d’un ambitieux projet de restauration du Palais de la Porte Dorée °°


Joyau de l’architecture des années 1930, le Palais de la Porte Dorée annonce aujourd’hui un soutien important de la part de la Maison Christian Louboutin pour la mise en valeur de son patrimoine Art déco.
Ce mécénat s’inscrit dans le cadre d’un vaste projet de conservation et de restauration destiné à faire connaître au grand public et rendre toujours plus accessibles les richesses exceptionnelles du Palais de la Porte Dorée, classé monument historique, qui abrite aujourd’hui le Musée national de l’histoire de l’immigration et l’Aquarium tropical.

Ce mécénat porte sur la mise en valeur des bas-reliefs de la façade du Palais, chef-d’œuvre sculpté, signé Alfred-Auguste Janniot, sur la rénovation du hall d’honneur et du mobilier des deux salons historiques – Afrique et Asie -, ainsi que sur la reconstitution de la bibliothèque de Laprade, architecte de l’édifice.

Un lieu d’inspiration
Le Palais de la Porte Dorée et son Aquarium tropical font partie des sources d’inspiration majeures de Christian Louboutin, dont l’un des premiers souliers, réalisé en partie en cuir métallisé, fut directement inspiré de l’iridescence des poissons qu’il eut l’occasion d’y admirer.

Christian Louboutin : « Enfant du 12e arrondissement, j’ai depuis toujours entretenu un lien intime et privilégié avec le Palais de la Porte Dorée. Ce lieu unique a inspiré mon univers créatif par son décor, son mobilier, ses bas-reliefs, ses mosaïques, mais aussi par ses incroyables aquariums. Aujourd’hui, le Palais est à l’image des valeurs auxquelles je suis attaché : la diversité, la transmission et l’ouverture au monde… Je suis très heureux que le Palais de la Porte Dorée ait entamé cet ambitieux projet de
restauration pour mieux faire connaitre son histoire et son architecture au public. »


Travaux de restauration
Dans le cadre des travaux, la façade, cette majestueuse «
tapisserie de pierre », chef-d’œuvre monumental de 1130
mètres carrés, dont les bas-reliefs sculptés représentent
les richesses d’Asie et d’Afrique, s’est dotée d’un dispositif
d’éclairage qui sublime et renforce le Palais.
Le hall d’honneur par lequel entre chaque visiteur a été
réaménagé pour retrouver sa transversalité originelle
et mettre en valeur les salons classés monuments
historiques, et dont le mobilier, la forme architecturale,
et le décor peint constituent des pièces d’exception
uniques, représentatives de l’Art déco.
L’exceptionnel mobilier des deux salons, dessiné par
deux figures de l’Art déco Eugène Printz et Jacques-Émile
Ruhlmann pour l’Exposition coloniale internationale de 1931, est en cours de restauration au Mobilier national et sera de nouveau visible en 2019. Enfin, la bibliothèque Laprade, dont le mobilier a été dessiné par Albert Laprade et dont le décor était constitué de panneaux de laque réalisés par Jean Dunand, sera reconstituée après restauration à son emplacement d’origine pour offrir au public une salle de détente et de consultation d’ouvrages.

Hélène Orain : « Le mécénat de la maison Louboutin est essentiel. Il marque le lancement de la restauration du Palais. Avec ce soutien exceptionnel, nous avons pu démarrer concrètement ce projet en s’attaquant à ce que le visiteur voit en tout premier : la façade, le hall d’honneur et les
salons. L’intérêt de Christian Louboutin pour notre établissement nous honore. De nombreuses personnalités, artistes, entrepreneurs sont en train de (re)découvrir le Palais de la Porte Dorée et sa programmation. Ce mécénat en appellera d’autres ! »

À propos du Palais de la Porte Dorée
Construit par Albert Laprade pour l’Exposition coloniale internationale de 1931, Le Palais de la Porte Dorée est situé dans l’est parisien, dans un ensemble Art déco exceptionnel classé monument historique.
Palais officiel, chargé de symboles, il fut destiné tout d’abord à célébrer la gloire du modèle colonial français, dans la tradition des expositions universelles du XIXe siècle, puis des expositions coloniales
du début du XXe siècle.

Il abrite aujourd’hui le Musée national de l’histoire de l’immigration et l’Aquarium tropical.

Sa fréquentation est en constante progression et atteint cette année 450 000 visiteurs.
http://www.palais-portedoree.fr


À propos de la Maison Christian Louboutin
La maison Christian Louboutin est fondée en 1991, lorsque Christian Louboutin ouvre sa première boutique à Paris.

D’abord uniquement centrées autour de la femme, la Maison développe quelques années plus tard les collections pour hommes, chacune reconnaissable entre mille grâce à cette fameuse semelle rouge devenue sa signature.

En 2014, la Maison lance Christian Louboutin Beauté. Avec des collections florissantes de souliers et une ligne complète de sacs à main et petite
maroquinerie, la maison Christian Louboutin compte désormais 154 boutiques à travers le monde.

Accès
293, avenue Daumesnil – 75012 Paris
Métro 8 – Tramway 3a – Bus 46 – Porte Dorée
Les personnes à mobilité réduite accèdent au Palais au 293, avenue Daumesnil.


°°VERTBOIS X AMBASSADE EXCELLENCE°°

VERTBOIS X AMBASSADE EXCELLENCE S’INSTALLE
AU 18 RUE DU VERTBOIS
INSCRIT DANS LE RENOUVEAU DU QUARTIER, AMBASSADE EXCELLENCE OUVRE UNE BOUTIQUE DÉDIÉE AU SAVOIR-FAIRE FRANCAIS
AU 18 RUE DU VERTBOIS.


Parmi les produits proposés, Ambassade acceuille les
créations de Addiction Surfboards, Aigredoux, Akonite,
Anatra, Arpin, Arz Adam ruiz, Atelier Tuffery, Blanche
Abel, Bonne Maison, Bourgoin Cognac, Caulaincourt,
Causse, Caviar de Neuvic, Cécil, Chapal, Codage,
D’Aincourt, Digoin, Emessel, En attendant Serge,
Esquisse, Evan Antzenberger, Fileuse d’Arvor, Fleurs
Pois et Cie, Forget Brimont, GHM, Gripoix Paris,
Hervet Manufacturier, in Cute, Julie Dubois, L’Aiglon,
L’Anguille, La Serviette Paris, Laulhère, Le Panache
Paris, Luvienz, Maison Tamboite Paris, Marie Daâge,
Michèle Baschet, Nathalie Blanc, Olivia Clergue,
Oriza L. Legrand, Paulette Zoute, Perceval, Pinton,
Roland Chaillard, Rvb Books, Verrerie des lumières
et Viche Pitia.


Amoureux du savoir-faire français basé sur une
production éthique et désireux de promouvoir cet
art de vivre, Sandrine et Vincent Bergerat décident
de créer Ambassade-Excellence en 2014, devenu
aujourd’hui la figure de proue du luxe Made in France.
Après avoir lancé un magazine digital en 2015 et
un e-shop en 2016 consacré à cette philosophie,
Ambassade-Excellence s’installe au 18 rue du Vertbois,
dès le 1er décembre 2018. Ce nouvel espace de 60
m2 rassemble une cinquantaine de marques réputées
dans les domaines de la mode, de la beauté, des
accessoires, de la maison et de la gastronomie
dont la fabrication et les matières premières sont
exclusivement françaises.


Depuis ses débuts, Ambassade-Excellence source,
conseille, promeut et distribue les initiatives incarnant
cet esprit éthique. S’offrir une de ces créations est la
manière la plus directe de participer activement à la
préservation du rayonnement patrimonial, garantissant
la conformité des produits aux normes du territoire
et veillant au respect des législations en termes de
sécurité, de conditions de travail et d’emploi.
Inscrit dans la nouvelle dynamique du quartier,
Ambassade-Excellence rejoint ainsi le collectif
Vertbois, composé des acteurs locaux, des
commerçants et des résidents.

À propos du collectif Vertbois
Depuis deux ans, le quartier du Vertbois multiplie
les initiatives pour se réinventer. Encadrant les rues
Volta, Notre-Dame de Nazareth, Vaucanson, du
Vertbois et Montgolfier, le district est situé entre
la place de la République et le musée des Arts et
Métiers. En fédérant les acteurs locaux, les
commerçants et l’association Homa, le collectif
Vertbois forme le terreau d’une énergie nouvelle
visant à faire de ce quartier en pleine mutation, un
catalyseur d’inspiration et le haut lieu de la créativité
parisienne. Le collectif, à l’origine de la plateforme
participative baptisée peopleofvertbois.com,
délivre la vision inspirée et spontanée des acteurs
du quartier. De ces impulsions, Vertbois s’ouvre,
au fil des mois, à de nouveaux résidents qui
partagent un savoir-faire, s’adressant aux
passionnés d’innovation en quête d’excellence.

Ambassade-Excellence
18, rue du Vertbois – Paris 3e
Du mardi au samedi de 11h30 à 19h30
Instagram / @ambassade_excellence
ambassade-excellence.com

Informations pratiques
Instagram / @vertbois
peopleofvertbois.com

Métros : République, Temple, Arts et Métiers

°° Joïkka °°

L’élégante poésie de Joïkka…


Joïkka est une maison de joaillerie accessible à l’univers poétique et
intemporel qui se traduit par la finesse de ses créations.


Joïkka née de la rencontre entre Alexandre Murat (Fondateur du site
Adamence) et Diana Bitton (créatrice des bijoux “Libertie is my
religion ») ce binôme féru d’esthétisme rêve de rendre accessible la
joaillerie à toutes les femmes : ils créent Joïkka…


Chacun des fondateurs contribue au développement de Joïkka avec son
expertise ; Alexandre son expérience de la joaillerie en ligne et Diana
sa sensibilité créative.


Les collections Joïkka sont disponibles en ligne et respectent les codes
du luxe tout en offrant des bijoux accessibles à partir de 100
euros. Chaque mois, le site s’enrichira de nouveautés, pour coller aux
tendances du moment.


Un show-room parisien permettra le « touch and feel » et sera
également un point de récupération des achats en ligne.
Joïkka travaille avec les matières nobles et précieuses de la joaillerie :
or 9 ou 18 carats et utilise plus d’une trentaine de pierres différentes,
précieuses et semi précieuses en jouant sur les variations subtiles des
couleurs.


Dans les collections Joïkka se côtoient des bijoux aux lignes
classiques, épurées, géométriques, des bijoux ludiques, des pièces à
accumuler, à mixer ou à collectionner.


On joue avec les bagues fines, on utilise les colliers comme
amulettes, les sautoirs inspirent la sensualité et les pendentifs sertis
de pierres de couleurs s’accordent parfaitement à nos envies de
légèreté.


La multitude de bracelets parfait un look chic, un mix de différentes
formes, dans un esprit décontracté empreint d’élégance.


A porter au quotidien, Joïkka stimule notre imagination et séduira
toutes les femmes et leurs envies.


http://www.joïkka.com

°° Eclectic et BAUME se mettent à l’heure du futur °°

Dès le 22 novembre 2018, le spécialiste de la veste technique pour homme
proposera à ses clients 10 bracelets inédits pour accompagner l’édition
Custom Timepiece du jeune label de montres durables.

Le Temps de l’innovation responsable :

Eclectic s’inscrit depuis 2011 dans une démarche slow fashion, à travers un
vestiaire permanent, fonctionnel et 100% artisanal. BAUME, lancée au printemps
2018, conçoit quant à elle des montres conçues à partir de matériaux recyclés et
revalorisés.
Avec le développement durable pour valeur commune, Eclectic et BAUME fusionnent leur savoir-faire pour imaginer des montres nouvelle génération.

Eclectic a ainsi pensé des bracelets en tissus techniques issus de chutes récupérées durant la production de ses vestes.

Ces bracelets se combinent aux modèles BAUME existants et personnalisables à l’infini.

éclectic :
éclectic est une marque parisienne de vestes, manteaux et sacs pour homme.

Créé en 2011 par Franck Malègue, le concept envisage la mode masculine de manière innovante.

Pionnière de l’Active Tailoring, la marque réussit la prouesse technique de faire cohabiter construction artisanale et matières high-tech.


Chaque pièce proposée est une promesse de durabilité en regard du savoir-faire mis en
œuvre pour sa fabrication. Durable également dans le style,
éclectic prône l’intemporel,
privilégiant des lignes simples mais efficaces.


En détournant ou développant des matières souvent issues de l’
activewear, le concept répond aux besoins de fonctionnalités de l’Homme du 21e siècle. À chaque usage, éclectic propose le  produit adapté, sans jamais sacrifié l’élégance.

BAUME 
BAUME est une marque horlogère dont le but est d’encourager chacun à parFciper à la
conversation autour d’une vision plus responsable du futur.


Capitalisant sur le savoir-faire et l’artisanat horloger du groupe Richemont, BAUME s’engage à créer des montres à base de matériaux durables, recyclés et recyclables, offrant des modèles unisexes conçus pour un avenir meilleur.


Fondée sur une philosophie de design minimaliste, la gamme Custom Timepiece est une 
offre  entièrement personnalisable, conçue grâce à un « configurateur » digital, qui offre plus de 2000 combinaisons différentes et permettant aux clients de créer une montre à leur image.

Le modèle Iconic Series de BAUME est le produit emblématique de la marque. Il est conçu à partir des principes de recyclage et de revalorisation.

L’Edition Limitée, produite en collaboration avec des partenaires internationaux, introduit de nouvelles façons de concevoir le processus de design, renforçant ainsi l’engagement de BAUME envers ceux qui se sentent concernés par un avenir meilleur.

Uniquement disponibles dans les boutiques éclectic
dès le 22 novembre 2018 :
8, rue Charlot, Paris 3e
17, rue Marbeuf, Paris 8e


Les montres BAUME sont disponibles à partir de 490 euros.


Suivez BAUME sur Instagram et Facebook en utilisant @baumewatches

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://www.baumewatches.com

Publicités